Comment reconnaître mes bijoux de style « Belle Époque »

Différencier le style « Art Nouveau » du style « Belle Époque » sur mes bijoux anciens ?

Vous avez dans votre écrin des bijoux anciens en or avec pierres et souhaitez les faire estimer dans le but de les vendre ? Il semble pour cela nécessaire de vous rapprocher d’un professionnel spécialisé qui saura vous informer sur la nature de vos différents biens. Il pourra identifier et dater avec précision votre bague avec diamant. Et si vos bijoux appartenaient au style « Belle Époque » ? Là encore, l’expert saura distinguer les caractéristiques propres à cette période et faire la différence avec les bijoux de style « Art nouveau »

Période vivement marquée par le progrès, la « Belle Époque » concourt de la fin du XIXe siècle (vers 1890) jusqu’à l’orée de la Première Guerre mondiale. En Angleterre, on parle d’époque édouardienne, en hommage bien sûr au roi britannique Georges VII. Si durant ce temps, certains créateurs adhèrent à l’Art nouveau (1890-1914), les grands joailliers suivent peu ce style qui voit l’arrivée en bijouterie de nouveaux matériaux délaissant les pierres précieuses. Au contraire, les bijoutiers Belle Époque persévèrent dans l’utilisation du diamant, véritable pierre de prédilection.

Loin de la fantaisie Art nouveau des femmes-fleurs et femmes-papillons, les joailliers Belle Époque proposent un style délicat et féminin aux dessins élaborés et traditionnels. Les motifs décoratifs choisis sur leurs compositions élancées empruntent à ceux du XVIIIe siècle. Certaines formes enroulées évoquent le style « Rococo » de Louis XVI. S’invitent alors sur les bijoux de style Belle Époque :

Rachat de bijoux anciens, Antic Boterf. Broche de corsage en platine, diamants, turquoise, perle fine, période Belle époque.

Broche/devant de corsage composé de vrilles et de rubans. Platine, diamants, turquoise taille cabochon et perle fine en forme de poire, travail français, entre 1880 et 1910, Amsterdam, Rijksmuseum, BK-16580

Ce style raffiné et gracieux se retrouve dans la production de tous types de bijoux sans exclusivité particulière. Plusieurs modèles de bagues avec pierres très courants se développent :
– Bague « Tourbillon »
– Bague Toi & Moi
– Bague en « S »

La mode est également au collier négligé, au collier résille et au sautoir de perles terminés par des pompons. On privilégie aussi les pendentifs transformables en broche. Les boucles d’oreille sont de petites dormeuses ou de longs pendants articulés. On favorise également le port de simples clous en diamants.

Faire appel à un expert spécialisé pour valoriser mes bijoux en or de style « Belle Époque » ?

Sur ces bijoux classiques aux lignes fluides et très empierrées, les joailliers travaillent au développement de nouvelles techniques comme l’intégration de montures plus fines et légères. Pour cela, ils utilisent le platine. Matière par excellence des bijoux de style « Belle Époque », le platine remplace l’argent dans le sertissage des gemmes. Sa couleur blanche s’efface sous l’éclat du diamant et les pierres semblent alors flotter en apesanteur. La mise au point du serti perlé (finition sur le bord supérieur du métal qui se présente sous l’aspect de grains microscopiques) ajoute à la virtuosité de l’ensemble.

Le style « Belle Époque » en joaillerie voit également l’âge d’or du diamant. Cette pierre précieuse est le must incontournable de cette période et s’explique par sa forte disponibilité sur le marché. Les gisements de diamants découverts en Afrique du Sud dans les années 1870 permettent de répondre à la demande croissante de cette fin de siècle. Cette joaillerie blanche, qui s’oppose clairement aux bijoux avec pierres et émail très colorés du style « Art nouveau », donne également sa préséance aux perles souvent fines. Les gemmes comme le saphir, le rubis ou l’émeraude complètent l’ensemble. L’améthyste, le grenat ou encore l’opale peuvent quant à elles être utilisées comme pierre de centre dans un entourage de diamants.

Mais comment bien identifier ces différentes matières ? Un expert diplômé en gemmologie est tout à fait à même de vous informer sur la nature des gemmes présentes sur vos bijoux en platine avec diamants. Fort de son expérience sur le marché du bijou ancien, il pourra également identifier les grandes signatures de la période « Belle Époque » comme Cartier, Boucheron ou encore Chaumet. À Nantes, Vannes ou Quimper, venez rencontrer notre expert spécialiste en bijoux anciens pour faire estimer gratuitement et en toute confidentialité vos différents biens. Notre professionnel pourra vous proposer le rachat au comptant de vos bijoux en platine avec pierres de style « Belle Époque ».

Vous avez aimé cet article ?
Partager sur Facebook
Partager sur Twitter
Partager sur Linkdin
Partager sur Pinterest
Envoyer par email
Imprimer l'article
Nantes
Vannes
Quimper
Montaigu
Vous souhaitez appeler directement une de nos 4 agences ?

Du Lundi au samedi de 9h à 19h

Antic Boterf Nantes
Antic Boterf Vannes
Antic Boterf Quimper
Antic Boterf Montaigu
Vous souhaitez être rappelé(e) par une de nos agences ?

Un expert vous contactera dans les meilleurs délais.

Vous préférez envoyer un message à une de nos agences ?

Merci de cliquer sur le formulaire de contact de l’agence souhaitée. Un de nos experts répondra rapidement à votre demande.

top